Interface Formation

Témoignages

  • Gaël Pascual, 19 ans

    Chantier d’insertion Espaces Verts - OPAC de Paris. "Cette expérience avec Interface Formation, (...)
  • Cénélia Colorado-Ruiz, 34 ans

    Chantier d’insertion Métiers d’Aide à la Personne. « Pour travailler dans les professions d’aide à (...)
  • Jean-Marie Hauata, 28 ans

    Chantier d’insertion Espaces Verts - SNCF / RFF. "En fait, j’exerce le métier de jardinier depuis (...)

TOUS LES TÉMOIGNAGES >

 

Lexique

ACI : Atelier et Chantier d’Insertion.

Les ateliers et chantiers d’insertion assurent l’accueil, l’embauche et la mise au travail, sur des actions collectives, de publics prioritaires sans emploi, et organisent l’encadrement technique, la formation et l’accompagnement des salariés, en vue de rechercher et favoriser les meilleures conditions de leur insertion sociale et professionnelle.
Quelles critères de réussite sont observés chez les porteurs de projets ?
Une conjonction positive apparaît lorsque la structure possède :
- Message clair et transparent
- Connaissance des publics en insertion
- Maîtrise des référentiels métiers, formations et compétences
- Technicité des responsables et encadrants, alliée à leur motivation
- Qualité de programmation et équipement convenable
- Liens avec des réseaux, sociaux et professionnels, sur lesquels s’appuyer en amont et en aval

Il existe une nomenclature relative aux activités des ACI ; elle reste ouverte.
Mentionnées dans la définition légale, les activités exercées dans le cadre des ACI ont principalement un caractère d’utilité sociale, qui consiste à répondre à des besoins collectifs, non ou faiblement satisfaits par le secteur marchand ou les collectivités publiques.
Les ACI peuvent commercialiser tout ou partie des biens ou services produits, dès lors que cela contribue à la réalisation de leurs activités d’insertion. Cependant, afin d’éviter tout effet de concurrence déloyale, la part des recettes de commercialisation ne peut excéder 30% des charges (ce taux peut être élevé, dans la limite de 50%, après avis du CDIAE).
Les prévisions de vente sont à mentionner dans le budget prévisionnel de l’action.
Les structures porteuses d’ACI peuvent aussi concourir à des procédures d’attribution de marchés publics (circulaire DGEFP n°2005/41 du 28 novembre 2005).

CUI : Contrat Unique d’Insertion. Il a pour objet de faciliter l’insertion professionnelle des personnes sans emploi rencontrant des difficultés sociales et professionnelles d’accès à l’emploi.

Chantier Ecole : selon l’association nationale CHANTIER école, est appelé chantier école toute action collective qui, à partir d’une situation de mise au travail sur une production grandeur nature, a pour objectif de favoriser la progression des personnes.
Alliant production, formation et accompagnement spécifique, le chantier école s’inscrit comme une étape dans le parcours d’insertion d’une personne.

Chantier Formation : action qui décline la démarche pédagogique du chantier école dans le cadre des dispositifs nationaux et régionaux de la formation professionnelle.
L’opérateur est un organisme de formation et les personnes accueillies ont le statut de stagiaires de la formation professionnelle.

Chantier d’Insertion : action qui décline la démarche pédagogique du chantier école dans le cadre de l’IAE (Insertion par l’Activité Economique).
La loi de lutte contre les exclusions (1998) et le Plan de cohésion sociale (2005) en ont notamment précisé les contours.
Les personnes accueillies sont salariées par un employeur conventionné par l’Etat au titre d’Activité d’Utilité Sociale (AUS).

IAE : Insertion par l’Activité Economique.
Depuis la fin des années 1980, le développement des chantiers d’insertion, accueillant en majorité des bénéficiaires des minimas sociaux, a amené l’Etat à définir le principe de l’Insertion par l’Activité Economique, et en son sein celui des chantiers d’utilité sociale et de secteur mixte, à travers les lois de lutte contre les exclusions (1998) et de cohésion sociale (2005) et les décrets et circulaires en encadrant la mise en oeuvre.
Selon l’article L. 322-4-16 du Code du Travail, l’Insertion par l’Activité Economique a pour objet de permettre à des personnes sans emploi, rencontrant des difficultés sociales et professionnelles, de bénéficier de contrats de travail spécifiques, en vue de faciliter leur insertion socioprofessionnelle. Elle déploie des modalités particulières d’accueil, d’encadrement et d’accompagnement.


Retour à la rubrique parent Retour

 
 

© 2008 INTERFACE FORMATION  |  ACCUEIL  |  Crédits  |  Contact  |  UN SITE DE L'AGENCE DE COM'