Interface Formation

Témoignages

  • Gaël Pascual, 19 ans

    Chantier d’insertion Espaces Verts - OPAC de Paris. "Cette expérience avec Interface Formation, (...)
  • Cénélia Colorado-Ruiz, 34 ans

    Chantier d’insertion Métiers d’Aide à la Personne. « Pour travailler dans les professions d’aide à (...)
  • Jean-Marie Hauata, 28 ans

    Chantier d’insertion Espaces Verts - SNCF / RFF. "En fait, j’exerce le métier de jardinier depuis (...)

TOUS LES TÉMOIGNAGES >

 

Fonctionnement

Chantiers d’insertion et partenariats

Ancrés sur des territoires, les chantiers d’insertion ou ACI (Atelier et Chantier d’Insertion) s’inscrivent généralement dans des objectifs de développement local et participent au déploiement de certaines politiques publiques (emploi, environnement...).

Ils s’appuient sur des liens renforcés avec les services de l’Etat (directions générales, régionales et départementales) et les collectivités territoriales, pour créer les conditions de démarches de qualité.
Avec les communes ou groupements de communes, il s’agit par exemple de concevoir des outils pour mieux valoriser les personnes.
Les départements occupent une place importante. Ils confèrent notamment aux structures porteuses les moyens d’accomplir leurs fonctions d’encadrement.
Les relations avec les conseils régionaux sont aussi essentielles ; ils financent en particulier les programmes de formation mis en oeuvre.

Des partenariats avec le secteur privé s’établissent en parallèle, en fonction des projets et besoins de la structure, des domaines d’activités et métiers visés.

Ces synergies conditionnent l’organisation et la coordination des actions et leur efficacité.

Les chantiers d’Interface Formation

Les conventions établies par l’association Interface Formation avec ses partenaires déterminent les modalités de déroulement des chantiers et les cadres dans lesquels sont ainsi employées, pour une durée déterminée (généralement 10 ou 12 mois), des personnes sans emploi (bénéficiaires du RMI ou de l’API, jeunes de 16 à 25 ans), rencontrant des difficultés sociales et professionnelles.

Les candidats peuvent être orientés par diverses structures : pôles emploi, missions locales, espaces insertion, services sociaux, permanences sociales...

Attention : un projet de réforme des dispositifs IAE est en cours d’application en 2009.
- [Quelques bases : référentiel de mission d’insertion à mettre en oeuvre par les SIAE, aide au poste, passage à un CDDI proche du droit commun, conventions d’objectifs et de moyens entre les pouvoirs publics...].

Les chantiers d’insertion mis en oeuvre par Interface Formation visent la transmission de savoirs, savoir-faire et savoirs être professionnels et sociaux, ainsi que l’acquisition de connaissances, compétences et capacités nécessaires à la réalisation des projets et ambitions des bénéficiaires.

Corrélées aux sessions de formations théoriques, aux modules de remises à niveau et/ou de préparations à certains concours, les mises en situation de travail réelles, expériences de production concrètes, constituent des éléments essentiels des parcours.
Ces deux premiers volets sont complétés d’un troisième, axé sur un accompagnement socioprofessionnel spécifique.

Document repère sur trois fonctions d’un Chantier d’insertion

PDF - 50.4 ko

- Objectifs généraux

Impulsion et re-socialisation
Se rendre autonome et responsable
Se re-mettre dans une dynamique professionnelle
Pré-professionnalisation et professionnalisation

Acquérir les savoirs et connaissances relatifs aux métiers préparés
Développer les compétences et capacités nécessaires à l’exercice de ces métiers
Adopter des savoirs être et comportements permettant l’adaptation au monde du travail
Approcher les filières et différents domaines des secteurs d’activités concernés

Connaître ses droits et devoirs dans la vie active
Consolider son projet et construire son parcours vers l’emploi
Valoriser ses qualités et aptitudes et savoir organiser ses recherches
S’approprier une image réaliste et positive de sa personne

- 

Il apparaît par ailleurs essentiel de recueillir l’avis et les impressions des salariés intégrés aux chantiers.

En outre, les conventions signées avec les partenaires établissent la tenue de comités de suivis et de pilotage, à l’initiative de la structure porteuse ; en début, milieu et fin de prestation.
Ils ont pour objet la vérification du bon déroulement des actions et de la progression socioprofessionnelle des bénéficiaires.


Retour à la rubrique parent Retour

 
 

© 2008 INTERFACE FORMATION  |  ACCUEIL  |  Crédits  |  Contact  |  UN SITE DE L'AGENCE DE COM'